Saviez-vous que, parmi tous les vins embouteillés dans le monde, seulement 5 % ont fait un passage en barrique de bois ? D’abord, parce que ce n’est pas tous les types de vin qui s’y prêtent et cela dépend aussi du résultat souhaité par le vigneron.

Pourquoi l’élevage en fût de chêne ?

D’abord, il faut savoir que l’élevage dans une barrique de bois apporte des tanins au vin, qui eux lui apportent du corps et de la structure. Les tanins communiquent facilement l’amertume et l’astringence au vin (cette sensation d’assèchement lorsque vous buvez un vin) et, offrent au vin un bon potentiel de garde.

C’EST QUOI LES TANINS ?

Les tanins sont des molécules que l’on retrouve dans la peau, les pépins et les tiges des raisins. On les retrouve dans les vins rouges – parce que lors d’élaboration de ceux-ci, on y laisse macérer pendant une certaine une période de temps la peau, les pépins (et parfois les tiges) avec le moût, ajoutant ainsi des tanins au vin. Pour les vins blancs, la fabrication est bien différente !

Comme les tanins sont présents dans le bois, on en retrouve dans les vins qui ont fait un passage en barrique de bois. Le niveau de tanins est ainsi contrôlé selon le temps passé en barrique, mais aussi selon le type et l’âge de la barrique en bois.

Les tanins n’ont pas d’odeur et ne goûtent rien… mais vous pouvez les ressentir en bouche ! Ils communiquent facilement de l’amertume et l’astringence au vin. Les tanins apportent aussi du corps et de la structure au vin. Tout est un jeu d’équilibre lors d’élaboration du vin : le vigneron doit extraire assez de tanins pour obtenir une bonne structure, tout en évitant d’avoir une trop grande dominance sur l’amertume et l’astringence.

À quelle étape le vin est-il mis en barrique de bois 

De façon générale (parce qu’il existe toujours des exceptions !), le raisin récolté est rapidement mis en cuve (très souvent en inox) pour l’étape de la fermentation. Et, une fois que les levures ont transformé le sucre des raisins en alcool, on laisse reposer le liquide un certain temps. Cette étape de repos est : l’élevage. C’est à cette phase que certains vins vont être mis en barrique.

Le type de bois utilisé

Dans presque tous les cas, c’est le chêne qui est utilisé. Il existe une multitude de variétés de chêne (près de 250 !), mais ce ne sont que quelques espèces qui sont utilisées pour l’élevage du vin.

Les plus populaires sont le chêne pédonculé, le chêne Rouvre (tous deux proviennent de l’Europe), ainsi que le chêne blanc d’Amérique du Nord. Chacun a ses particularités et le vigneron choisira le « bon » tonneau selon le résultat souhaité.

Combien de temps le vin passe-t-il en fût de chêne ?

Le temps passé en fût de chêne peut aller de six mois à plusieurs années, selon le producteur. Selon le cépage, le type de vin et surtout selon le goût souhaité par le vigneron, celui-ci décidera du nombre de mois que le vin doit demeurer en barrique.

Plus une barrique est utilisée, plus elle perd de ses propriétés, mais encore une fois, tout dépend du souhait du vigneron pour son vin.

Une question de goût !

En plus des tanins, la barrique de chêne apporte des arômes secondaires (comme bois frais ou la vanille) qui vont varier selon le type de bois, de cépage et le temps passé en barrique! Tout est une question de goût!

Santé !