Frais et polyvalent, osez les rosés!

 

Les vins rosés gagnent en popularité! À l’échelle mondiale, la consommation du rosé a augmenté de plus de 30% depuis le début des années 2000!

Au Québec, 15% du vin produit sur notre terroir était du rosé en 2019 (source : Conseil des vins du Québec).

Avec cette popularité grandissante la technologie aussi évolue; les techniques de fabrication et de vinification ne cessent de se modernisées.

 

Le rosé : fait à partir de raisins rouges!

Saviez-vous que la principale différence entre un rosé et un rouge est le temps de macération? Pour le vin rouge, cette période de macération (soit l’étape où le moût macère avec la peau des raisins) est de plusieurs jours comparativement au vin rosé, où l’on parle de seulement de quelques heures!

Bien sûr, ceci est une simplification de la fabrication d’un vin rosé et plusieurs techniques existent (vins de presse, vins de saignée, etc.). Mais sachez que les vignerons du Québec collaborent constamment avec leurs maitres de chai et œnologues pour vous offrir un vin de haute qualité! Des vins avec leurs propres caractéristiques.

Au Québec, les rosés sont plus souvent secs et déploient des parfums délicats au nez et en bouche, notamment des arômes de petits fruits rouges.

 

Un vin polyvalent

Au Québec, il est plus fréquent de déguster les rosés en période estivale ou en apéro. Ce sont des produits faciles à boire et qui apportent une belle sensation de fraîcheur. Mais, peu importe la saison, le rosé est souvent un excellent choix.

Ce vin est très polyvalent et s’accorde facilement. Dégustez le rosé avec du poisson, des fruits de mer, des salades, des charcuteries, du fromage et bien plus encore, les options sont nombreuses!!

 

Alors, n’attendez pas la prochaine canicule pour boire un vin rosé et… goûtez les rosés du Québec!