Tous les goûts sont dans le cépage d’ici!

Le marché vinicole québécois, c’est beaucoup plus que du blanc, du rouge, du rosé ou du mousseux. Ce sont des dizaines de cépages à la portée de vos papilles! Des vins aux caractéristiques uniques qui donnent à votre verre un caractère tout en nuances. Apprendre à connaître leur personnalité, leurs propriétés organoleptiques et leurs origines, c’est faire un pas de plus vers la découverte de vos coups de cœur. Et choisir est beaucoup plus facile quand on se connaît bien! 

Tour de table de quelques-uns des cépages les plus cultivés au Québec…

LES CÉPAGES

FRONTENAC NOIR

NOIR

70 % des vignobles
10 % des superficies

D’une grande résistance, on aime le Frontenac noir!

Cépage noir le plus cultivé au Québec. Polyvalent, le Frontenac noir il est reconnu pour sa résistance au froid et aux maladies, sa facilité à le cultiver et le taux de sucre bien présents dans les fruits! Les vignerons l’apprécient aussi pour ses rendements élevés, sa vigueur et son adaptabilité à bien des sols.

Il est à la base de vins colorés, fins et aromatiques. Il offre de séduisants effluves de cerise noire, de mûre, de cassis et de prune. Délicieux en rosé, rouge fruité ou en vin fortifié. On le retrouve surtout en assemblage et on aime le boire jeune… mais s’améliore en vieillissant! 

Origine : Originaire du programme d’hybridation de l’Université du Minnesota, il est issu d’un croisement du cépage Vitis riparia 89 et du cépage hybride français Landot 4511 (Landot noir).

FRONTENAC BLANC

BLANC

63 % des vignobles
9 % des superficies

Le petit dernier de la grande famille!

Le Frontenac blanc est le petit dernier membre de la famille des cépages Frontenac (après le Frontenac noir et le Frontenac gris). Au Québec, il est le deuxième cépage le plus cultivé (en égalité avec le Frontenac noir).

Le Frontenac blanc peut offrir aux consommateurs un large spectre de types de vins frais aux arômes de fruits tropicaux, de poire et de pêche. Il offre aussi un bon potentiel pour les mousseux et les vins de dessert notamment, la mistelle, les vins fortifiés et… les vins de paille.

Comme les autres Frontenac, il est très tolérant au froid et bien résistant aux maladies, les vignerons l’apprécient également pour sa polyvalence et parce que ce cépage sait s’adapter à tous les types de sols.

Origine : Le Frontenac blanc est une mutation du Frontenac, observée pour la première fois au Québec et au Minnesota au début des années 2000. Le cépage parent, Frontenac, a été introduit par l’Université du Minnesota en 1996.

FRONTENAC GRIS

BLANC

55 % des vignobles
6 % des superficies

Frontenac Gris : un cépage d’une grande polyvalence

Très polyvalent : Le Frontenac gris produit des vins blancs légers aux arômes de pêche, on l’utilise aussi pour produire de superbes rosés! Dans ce cas-ci, on obtient des rosés d’une couleur plutôt saumonée. Et, le Frontenac gris peut même faire (en assemblage) des vins rouges légers!

De plus, vous pourrez aussi retrouver en vin effervescent, vin de dessert… ou même en vin de glace! Où l’on retrouvera des arômes d’abricot, de noix et de pruneaux.

Origine : Développé à l’Université du Minnesota aux États-Unis, d’une mutation du Frontenac noir observée au début des années 1990.

MARQUETTE

ROUGE

57 % des vignobles
8 % des superficies

Le Marquette, un cépage à découvrir!

Le Marquette est un cépage rouge qui a été implanté au Québec en 2008. Bien résistant aux maladies, le Marquette produit des vins légers, fruités et peu tanniques. Il est le quatrième cépage le plus cultivé au Québec. dans la province. 

Très apprécié des consommateurs – et il sa popularité est grandissante! – on retrouve de plus en plus des versions fines et complexes marquées par des accents de fruits noirs, d’épices et de fleurs. 

Au niveau de sa culture, les vignerons remarquent que le Marquette a besoin de moins de degré-jour (versus d’autres cépages cultivés au Québec) pour atteindre sa maturité. Il possède également une bonne résistance à plusieurs maladies qui affectent les raisins et les vignes.

Origine : Créé à l’Université du Minnesota et commercialisé depuis 2006, il est issu d’un croisement entre deux autres hybrides, soit le Mn 1094 et le Ravat 2621,2

PETITE PEARL

ROUGE

52 % des vignobles
3 % des superficies

Le Petite pearl: un petit nouveau du Québec!

Le Petite Pearl est une récente variété de raisin apprécié pour sa faible acidité et sa belle coloration foncée qui permet de donner des vins complexes aux tanins de haute qualité. 

Ce cépage produit des vins d’un bon potentiel de garde, aux arômes des petits fruits rouges, cerise, violette et fines herbes.

Au Québec, c’est 52% des vignobles qui ont au moins une plantation de Petite Perle et on le retrouve sur près de 3% des superficies du vignoble québécois. 

Origine: Le Petite Pearl est issu du programme d’hybridation de Tom Plocher au Minnesota (États-Unis); il provient d’un croisement du MN 1094 et E.S. 4-7-26. 

VIDAL

BLANC

45 % des vignobles
10 % des superficies

Le Vidal: un cépage bien populaire dans la belle province!

Le Vidal fait parti des cépages les plus cultivés au Québec: c’est près de la moitié des vignerons qui a au moins une parcelle de Vidal. Ce cépage blanc, hybride français, est non seulement bien répandu dans la belle province, mais aussi en Ontario, aux États-Unis et même, en Chine!

Le Vidal produit de bons vins secs, aromatiques et peu corsés. Excellent en apéro, il accompagne parfaitement les poissons, les fruits de mer et bien plus ! Il permet aussi de produire d’excellentes vendanges tardives et des vins de glace aux arômes de poire et d’agrumes.

Origine: Le Vidal a été développé par Jean-Louis Vidal en France, dans les années 1930. Il est obtenu par le croisement du Rayon d’or et du Trebbiano toscano – communément nommé Ugni Blanc en France.

SEYVAL BLANC

BLANC

32 % des vignobles
7 % des superficies

Découvrez la légerté du Seyval blanc

Le Seyval blanc fait partie du « top 5 » des cépages les plus cultivés dans notre belle province : le tiers des vignobles du Québec ont au moins une parcelle de vigne de ce raisin! Apprécié des vignerons pour ses rendements élevés et son port assez érigé – ce qui facilite sa culture! 

Le Seyval blanc produit d’excellents vins blancs légers, mais aussi des vins de glace. Dotés d’une belle acidité et des notes minérales qui lui confèrent une belle fraîcheur. Au nez vous allez apprécier les arômes de fruits blancs, particulièrement pommes, agrumes et sauge.

À noter que le Seyval Blanc fut largement planté en champagne lors de la crise du phylloxéra afin d’en produire des vins mousseux de grande qualité.

Origine : Issu d’un croisement de Seibel 5656 et de Rayon d’Or (Seibel 4986), le Seyval Blanc est originaire de la France.

ST. PÉPIN

BLANC

32 % des vignobles
5 % des superficies

St. Pépin, un cépage bien prometteur

Arrivé au Québec en 1987, saviez-vous qu’actuellement, c’est près du tiers des vignobles du Québec qui ont au moins une parcelle de vignes de St. Pépin?

On aime le St. Pépin pour sa finesse et son caractère minéral, mais aussi pour sa structure et son volume en bouche! Très aromatique, il produit d’excellents vins aux arômes de miel et de fleurs blanches! 

Le St. Pépin se décline bien en vin blanc sec, mais aussi en vendange tardive ou en mousseux! Sa structure naturelle en fait un compatriote parfait des assemblages, le St. Pépin est aussi offert en monocépage. 

Une particularité bien intéressante du St. Pépin est aussi qu’il a besoin d’un cépage voisin qui fleurit en même temps pour aider sa pollinisation. Les experts en viticulture vous expliqueront que c’est un cépage femelle plutôt qu’hermaphrodite

Origine : Obtenu en 1971 à Osceola, dans l’état du Wisconsin aux États-Unis par Elmer Swenson, le St. Pépin est issu d’un croisement entre le E.S. 114 et le Seyval Blanc.

CHARDONNAY

BLANC

30 % des vignobles
4 % des superficies

Presque tous les pays, producteurs de vin, possèdent leur Chardonnay!

Ce cépage est certainement le plus connu au monde! Présent à peu près partout, il a cette particularité de s’exprimer différemment selon le terroir où il est planté et, il sait s’adapter à de nombreux sols et climats.

Du Chardonnay au Québec! Dans la province, il est l’un des premiers Vitis vinifera qui a été cultivé. Ce cépage représente 4% des superficies de vignes dans la belle province… c’est deux fois plus qu’il y a 5 ans! Ce n’est pas surprenant parce que le Chardonnay est meilleur dans les pays aux climats un peu plus frais.

Le Chardonnay du Québec produit d’excellents vins secs aux arômes d’agrumes – et avec un léger côté « beurré » (la particularité bien connue des Chardonnay) – et de superbe mousseux.

Origine : Originaire la Bourgogne en France.

MARÉCHAL FOCH

NOIR

30 % des vignobles
4 % des superficies

Des petits fruits bien sucrés!

Le Maréchal Foch est un hybride nommé en hommage au maréchal français Ferdinand Foch (1851-1929) – qui a joué un rôle important dans la négociation de l’armistice.

Ce cépage offre des vins rouges aux tanins souples et au nez, on y perçoit de belles notes de cerises noires. Souvent assemblé, le Marchéchal Foch supporte à merveille un élevage en barrique ou copeaux de bois.

Attention aux vignerons… il qui donne particulièrement des petites baies bien convoitées par les oiseaux! 🙂

Origine: Issu d’un croisement entre le MGt101-14 et le Goldriesling obtenu par Eugène Kühlmann vers 1911. Anoter que le Maréchal Foch a 2 frère et sœur issus du même croisement : Lucie Kuhlmann et Léon Millot

PINOT NOIR

ROUGE

21 % des vignobles
4 % des superficies

On craque pour la délicatesse du Pinot noir!

Reconnu pour produire des vins rouges légers, fruités (cerises) et peu tanniques, le Pinot noir est un cépage de type Vitis vinifera – des vignes d’origines européennes dites nobles.

Ce cépage est un peu capricieux (on doit d’ailleurs s’assurer de bien couvrir les plants de vigne pendant l’hiver pour les protéger du froid), mais il peut produire d’excellents vins! Les meilleurs sont souples et soyeux avec de belles tonalités fruitées et épicées. Un passage en fût de chêne lui apportera de beaux accents boisés et torréfiés. 

Très élégant, ce cépage très répandu à travers le monde et on le reconnait bien à sa couleur rubis pâle. Une teinte synonyme de légèreté ce qui fait du pinot noir le parfait compagnon de tous les repas! 

Certes une variété à suivre au cours des prochaines années dans notre belle province!

Origine : Originaire de Bourgogne en France – il pourrait provenir de vignes sauvages sélectionnées et cultivées au moment de l’arrivée des Romains.

ST. CROIX

ROUGE

36 % des vignobles
3 % des superficies

Un bon rouge du Québec!

Variété américaine, le St. Croix produit des vins rouges fruités, délicats et d’une faible acidité. 

Doté d’une belle couleur, ce cépage offre de faibles tannins, mais fort agréables!  On l’apprécie aussi pour ses rosés fruités et ses vins fortifiés.

Saviez-vous qu’il fait aussi de bons raisins de table épépinés?

Origine: D’origine américaine au Minnesota et issu du E.S. 283 et E.S. 193, le St. Croix a été sélectionné par Elmer Swenson au début des années 1980.

PINOT GRIS

BLANC

25 % des vignobles
2 % des superficies

Du Pinot Gris au Québec!

Originaire de Bourgogne, le Pinot gris est une variation du Pinot noir qui se distingue surtout par la couleur de ses baies. Lorsqu’il avance en maturité, il devient d’une couleur rose grisâtre.

Plutôt faible en acidité, on l’apprécie pour sa belle concentration en sucre; donnant des vins souples d’une belle complexité aromatique aux notes de miel et de fruits exotiques. Il peut aussi produire des vins mousseux ou rosés.

Il fait partie de ceux autorisés dans les appellations Alsace grands crus ; on en fait aussi des vendanges tardives et des sélections de grains nobles.

Origine: Originaire de Bourgogne, le Pinot gris est un cousin du Pinot noir.

ACADIE BLANC

BLANC

16 % des vignobles
2 % des superficies

L’Acadie blanc fait honneur à la culture acadienne!

Originaire de la vallée du Niagara en Ontario, l’Acadie blanc est un cépage blanc largement planté en Nouvelle-Écosse avec quelques plantations au Québec et en Ontario. Il est nommé en l’honneur de la riche culture acadienne.

Même s’il doit être protégé de nos grands froids, cette variété est bien appréciée des vignerons. L’Acadie blanc est facile à cultiver parce que c’est un cépage à port érigé (c’est à dire que les branches de la vigne, ne retombent pas sur le sol et elles sont plus solides donc, moins sensibles aux bris liés au vent), il est peut sensible aux maladies, offre de bons rendements et arrive à maturié plutôt hâtivent.

L’Acadie blanc offre bons vins blancs tranquilles et effervescent; des vins secs aux goûts de pêches, de melon miel et d’ananas.

Origine: L’Acadie Blanc a été créé en 1953 à Niagara en Ontario, à la station de recherche Vineland. Il été révélé que le raisin a des membres de huit espèces différentes de Vitis, notamment Vitis aestivalis, Vitis berlandieri, Vitis cinerea, Vitis labrusca, Vitis lincecumii, Vitis riparia, Vitis rupestris et Vitis vinifera.

CAYUGA WHITE

BLANC

9 % des vignobles
2 % des superficies

Connaissez-vous le Cayuga White?

Cayuga White est un cépage que l’on trouve principalement dans les régions du nord-est des États-Unis ainsi que dans les provinces canadiennes dont, au Québec!  Polyvalent, il peut faire des vins blancs secs ou encore  des mousseux ou des vendanges tardives.

Les consommateurs l’apprécient pour ses vins parfumés, musqués et fins (de type alsacien). La plupart des vins à base de Cayuga White ont des notes de pêches, de pommes et de fruits tropicaux. 

Origine: Commercialisé depuis 1972, le Cayuga White a été développé à partir de croisements des cépages hybrides Seyval Blanc et Schuyler, dans l’état de New York aux États-Unis.

RIESLING

BLANC

14 % des vignobles
1 % des superficies

Riesling : plus qu’aromatique!

Le Riesling est né en Allemagne ; pays qui est d’ailleurs le plus grand producteur au monde de ce cépage. Entre autres présent en Alsace, Roumanie, États-Unis, Australie et au Canada, dont le Québec. Ce cépage a une grande capacité à refléter le terroir où il a été cultivé.

Contrairement aux autres cépages Vitis vinifera, les vignerons du Québec sont bien heureux de sa belle résistance aux climats plus frais.

D’une complexité généreuse, c’est l’un des cépages les plus aromatiques; toujours équilibré par une certaine acidité. Les vins offrent des saveurs prononcées de fruits avec une belle minéralité qui accompagnent à merveille le poulet, le porc, les fruits de mer, et … que dire des sushis!

Le Riesling du Québec démontre, encore une fois, la diversité et la qualité du terroir viticole de notre belle province!

Origine: Orginaire de la vallée du Rhin en Allemagne.

SWENSON WHITE

BLANC

20 % des vignobles
1 % des superficies

Swenson White: Du fruit… et encore du fruit!

Commercialisé depuis 1994, le Swenson White offre des vins blancs très parfumés, avec un nez fleuri bien prononcé et complexe.

Les vignerons apprécient la résistance au froid et aux maladies du Swensen White: les fruits jaunâtres et à peau épaisse, ce qui leur permet de s’accrocher à la vigne, sans être gênées par les insectes, tard dans la saison d’automne. Faisant aussi du Swenson White un bon candidat pour le vin de glace.

Origine: Originaire de Osceola dans le Wisconsin aux États-Unis, le Swensen White est issu d’un croisement Edelweiss X ES 442.

ADALMIINA

BLANC

13 % des vignobles
1 % des superficies

Adalmiina: un cépage aux arômes d’agrumes

Pratiquement inconnu en France, le Adalmiina est surtout présent au Canada, aux États-Unis et en Pologne. Au Québec, c’est en 2000 qu’on commence à la cultiver. Offrant des vins légers, fins, minéraux et parfumés; on peut le comparer aux muscadets. Certains producteurs du Québec choisissent aussi ce cépage pour produire d’excellents vins orange!

Origine: Originaire de la Finlande, la Adalmiina est issu d’un croisement entre le 2-3-17 E.S. et le E.S. 35 dans les années 1980 par Elmer Swenson – ce n’est que quelques années plus tard que Meeri Saario lui donna son nom actuel .

GEWURZTRAMINER

BLANC

5 % des vignobles
0,3 % des superficies

Le gewurztraminer : un trésor bien caché !

Le Gewurztraminer est un cépage – encore trop peu présent au Québec – on l’adore une fois qu’on y goûte! 

Avec ses grains aux teintes de gris-rouge, ce cépage produit des vins blancs aux reflets dorés. Complexe et délicieusement délicat, le gewurztraminer est un cépage à peau rose qui produit certains des vins aromatiques les plus distinctifs du monde!

Si vous trouvez une bouteille gewurztraminer, prenez là vite… ce sont très trésors bien cachés!

Origine: Les origines du Gewurztraminer sont difficiles à retracer, mais il est probablement originaire de ce qui est maintenant le nord-est de la France et le sud-ouest de l’Allemagne.

CABERNET FRANC

ROUGE

5 % des vignobles
0,13 % des superficies

Goûter Cabernet franc du Québec!

Saviez-vous que le Cabernet franc est l’ancêtre du Cabernet sauvignon? En effet, le très célèbre Cabernet sauvignon est issu d’un croisement entre le Sauvignon blanc et le Cabernet franc!

Un des plus anciens cépages rouges du Bordelais, le Cabernet franc produit des vins légèrement tanniques aux délicats arômes de petits fruits rouges et d’épices. 

On peut le boire jeune, mais il est aussi bien reconnu pour ses grands vins de garde.

D’une maturité précoce, il s’épanouit le mieux dans les régions un peu plus fraîches. Le Cabernet franc du Québec est victime de sa popularité. Gardez l’œil ouvert pour le prochain millésime!

Origine: Les origines du Cabernet franc se situent probablement dans la région basque de la France (à côté de la frontière espagnole dans le sud-ouest).

Contact us

Do you have a question for us or information to share?

Contact us