Survol de la production

En 2017 nos membres ont foulé 2 500 tonnes de raisin.

Un total de 2,3 M de bouteilles, en croissance de 33% sur l'année précédente.

Les proportions par de type de produits sont presque inchangées :

  • Vin blanc:  40%
  • Vin rouge: 35%
  • Vin rosé: 16%
  • Bulles: 6%
  • Vin de glace: 1%
  • Autres vins: 2%

La croissance des superficies en culture s'est nettement accélérée pour atteindre 48 ha/année (+12%) en 2017, par rapport à une moyenne de +6% les quatre années précédentes.

En 2017, il y avait 467 hectares en culture, dont 377 hectares en production.

Les membres ont indiqué qu'ils augmenteront leurs superficies de 19,0% en 2019.

La superficie du vignoble québécois représente 3,8% du vignoble canadien, une proportion en croissance de 0,4 point.

Les 10 principaux cépages représentent 67% des superficies en culture, les 20 principaux 90%.

L'encépagement est composé à 53% de cépages blancs, une augmentation de 2 points

Impacts économiques

Pour 2017, les ventes de vin ont totalisé 24,8 M$, une croissance de 33,3% sur l'année précédente.

L'impact économique total est de 203 M$, incluant des recettes fiscales provinciales de 13,2 M$ et fédérales de 9,2 M$.

Un impact économique total de 88,26 $ par bouteille, ou 79 000 $/tonne de raisin.

L'industrie crée 1 139 emplois (+25%), dont 302 emplois aux vignobles (+9%).

Rapports détaillés

Pour tous les détails, le Bilan des récoltes dresse un portrait de la production des vins du Québec et fait état de son impact économique. Consultez également notre bulletin sur l'encépagement.